Naissance à Paris en 1938
Docteur en ethnoscénologie (nouvelle discipline ; étude des formes spectaculaires humaines)
Enseignante à l’université de Paris X-Nanterre jusqu’en 2003)
Fondatrice de la Collection INEDIT (CD et enregistrements)
Peintre et créatrice du concept de « théâtre d’images »
Directrice artistique de la Maison des Cultures du Monde de 1982 à  1998
Directrice artistique du Festival de l’Imaginaire de 1992 à 1998
Directrice du Festival des Arts Traditionnels de 1974 à 1982
Voyage dans le monde entier depuis 1974
Metteur en scène d’oeuvres lyriques
Scénographe
Nombreuses conférences en France et à l’étranger
 
Ecriture
 
Articles : Internationale de l’Imaginaire, Danser, Cahiers de l’ethnomusicologie etc.
 
Ouvrages :
 
Le champ, P.J. Oswald, Paris, 1970
Le théâtre d’ombres, (avec Chérif Khaznadar), MCR, Rennes, 1975
Conteurs du monde (ouvrage collectif), MCM, Paris, 1984
Danses Chhau de l’Inde, POF/MCM, Paris 1987
Chimère, (texte du programme) Iliade/Zingaro, Paris 1995
Atlas de l’Imaginaire (avec Chérif Khaznadar), MCM/Favre, Lausanne, 1996
Le secret de Sungaï, Hatier, Paris,  1996`
Eclipse,  (texte du programme) Iliade/Zingaro, Paris, 1997
Julia Domna (avec Chérif Khaznadar), MCM, Paris, 1998
La ballade de Zingaro, Le Chêne, Paris, 2000
Makishi, Noésis, Paris, 2000
Triptyk,  (texte du programme) Zingaro, Paris, 2000
Danses de la terre, La Martinière, Paris, 2001
Loungta, chevaux de vent,  (texte du programme) Zingaro, 2003
Femmes (chapitre sur la parure), Geo/Solar, 2003
Le corps et le sacré, Le Chêne, Paris, 2003
Le goût du bonheur, Le Chêne, Paris, 2004
Tchiloli, un théâtre africain archaïque, Magellan et Compagnie, Paris, 2006
Dictionnaire du corps (Chapitre Danse et cérémonie rituelle) PUF, Paris, 2006
Festival de l’imaginaire, Actes-Sud, Arles, 2007
Rituels, Glénat, Grenoble, 2009
 
 
Sur Françoise Gründ :
 
Affiches (texte de Gilbert lascaux), Ed. MCM, Paris, 1984
Théâtre d’images et murs peints de Françoise Gründ (texte de Gilbert Lascault), Noésis, Paris, 2001
 
 
Peinture
 
 
Affiches, signes visuels pour programmes (Maison des Cultures du Monde, Festival de l’Imaginaire), pochettes de CD (collection INEDIT), murs peints, théâtres d’images, scénographies pour le théâtre et l’opéra.
Scénographies et affiches pour Théâtre National de Damas, Berliner Ensemble à Berlin, Théâtre Municipal de Tunis, Marionettenteatern et Opéra de Stockhom, Maison de la Culture de Rennes, Théâtre de Rennes, Théâtre d’Angers, Théâtre Graslin de Nantes.
 
 
Expositions personnelles
 
Rennes : 1980 Fixés sur verre érotiques, Galerie MCR
Paris : 1988 Affiches, murs peints, Galerie du Rond Point-Champs Elysées
Saint Pierre de La Réunion : 1990 Théâtre d’images, Usine à sucre de Pierrefonds
Assilah (Maroc) : 1992, Murs peints, Medina
Rouen : 1994, Théâtre d’images, Maison Duchamps-Villon
Caracas : 1996  Affiches, théâtre d’images, Musée des Beaux Arts
Bagatelle : 1998 Théâtre d’images et vêtements jardins, Serre de la roseraie
Budapest : 1999 Théâtre d’images, Fono
Spoletto : 2001, Théâtre d’images, La Mama de New York en Italie
La Rochelle: 2009, Les voyages imaginaires de FGK, (peintures et créations textiles), Centre Intermonde
 
 
Autrefois
 
(de 1978 à 1982)
 
Mises en scène d’opéra : Tancredi,(Rossini) Euridice (Caccini), Bastien et Bastienne (Mozart), La serva patrona (Pergolèse) Le mariage secret (Cimarosa) Le rossignol de Saint Malo (Le Flemm) pour les opéras de Rennes, Angers, Orléans, Nantes, Sofia, Les trois voyages d’Aladin à la lampe merveilleuse (Elisabeth Swados), New-York, Rennes, Angers, Paris (Bobigny)
(Chaque mise en scène était accompagnée d’une création scénographique)
Mises en scène de théâtre : La petite bête (Jean-louis Roncoroni), Appelez-moi Rose (Youri)
 
Télévision : Histoire de Zadig (Adaptation de l’œuvre de Voltaire. Chaine 2. Le premier rôle de Gérard Depardieu à la télévision. 1970), Les habits neufs du Grand Duc (Adaptation du conte d’Andersen Le roi est nu. Chaîne 2. 1971), Le cas Adam et Ève (Adaptation d’un roman de Rudi Strahl, auteur de RDA. F3. 1972)
 
Enregistrements : Directrice de la collection INEDIT, ensemble de CD enregistrés en France, au moment de l’invitation des troupes étrangères par la Maison des Cultures du Monde. À partir de 1982
 
Moments perdus ou retrouvés !
 
Fabrication de poupées  d’artiste (dites guérisseuses ou magiques par les autres !)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bouturage de plantes rares dans le jardin de Bretagne (et fabrication de philtres « maison » pour faire passer les vers intestinaux ou les crises dépressives des fermières isolées)
 
Lieux de vie sédentaire
 
Paris, Damas, Alger, Berlin, Stockholm, Paris, Rennes, Paris et Bretagne
 
Les records (pour ainsi dire !)
 
Officier des Arts et Lettres
Épouse et employée de Chérif Khaznadar pendant trente-trois ans et …pas vraiment vieille dame indigne pour autant !
Des amis dans presque tous les pays du monde
Traversée solitaire du Nigeria en taxi-brousse en 1984
Obtention du premier doctorat d’ethnoscénologie à Paris 8 Saint Denis
 
Un site : pourquoi ?
 
Tenter de voir clair dans le fatras de trésors accumulés et de déchets entassés, sans distinction depuis la fin des années de lycée. Ranger « mes placards » pour accueillir des hôtes dans une demeure moins envahie par la poussière de souvenirs. Un site : une respiration peut-être ?
Privilégiant la connaissance par le sensible plutôt que par l’accumulation et le raisonné, je m’efforce  d’établir, (pour faire en permanence le point), un outil-lexique qui me permettrait peut-être d’évaluer ma position, sans cesse mobile, au milieu des vagues de l’inconnu. Toujours privilégier l’état de disponibilité « qui  ne consiste pas seulement à être attentif mais aussi et surtout à être inattentif, à se laisser approcher par l’inattendu et l’imprévu » (Affergan) et essayer de rendre toute observation « flottante », souple et inventive.
 
 
Biographie de Françoise Gründ