Françoise Gründ
 
 
 
 
 
 
Depuis toujours Françoise Gründ montre un intérêt pour la transformation de la matière, du corps, de la pensée. Elle centre ses activités de créatrice sur la malléabilité et la métamorphose. Le jeu, le spectacle, le rituel qui projette l’humain d’un monde dans l’autre ne cessent de la questionner.
Sa recherche touche aux notions de limites, de contours et de flou.